CE N'EST PAS LA TAILLE QUI COMPTE

Commissaires : Syndicat & Quentin Schmerber
13 septembre - 16 décembre 2018
Vernissage : mercredi 12 septembre 2018

Longtemps, l’attention portée au graphisme s’est focalisée sur l’objet phare de la discipline – l’affiche – un support qui permettait des formats de grande ampleur : 4x3, Decaux, 80x120… La parenté formelle de ce support avec le tableau peint et la tradition des biennales et concours favorisaient la dimension spectaculaire de celles-ci, au détriment d’autres objets graphiques (invitations, flyers, ephemeras, marque-pages, cartes de visite…) qui restaient souvent moins visibles car plus modestes par la taille, la technique d’impression usitée ou les usages attendus. Pourtant, les affiches et ces divers autres objets coexistaient déjà (et coexistent toujours) dans la pratique des graphistes.

Plusieurs crises économiques plus tard, les conditions de la commande ont changé. Les contraintes économiques pèsent fortement sur les commanditaires : elles amènent à repenser les projets graphiques et à envisager des logiques d’occupation et de diffusion différentes, en expérimentant d’autres interstices où le graphisme peut se développer / exister.

À travers une sélection d’un millier d’objets parmi les productions et autoproductions méconnues ou inédites de graphistes internationaux tels que ABAKE (EN), Ed Fella (US), GRAPUS (FR), Karel Martens (NL), Mevis & Van Deursen (NL), M/M (FR), Karl Nawrot (FR), Node Berlin (GER), Mathias Schweizer (CH), Studio MUT (IT), Frédéric Teschner (FR), Vier 5 (GER) Yonatan Vinitsky (PL)… l’exposition Ce n’est pas la taille qui compte se propose de raconter une autre histoire du graphisme contemporain, une histoire où la qualité de l’objet montré ne se définit plus (seulement) par un format et un support mais bien plutôt par l’intelligence de la forme, de la réalisation, des matériaux, de l’expérimentation dont il résulte, de l’usage attendu. Une histoire où la modestie apparente et la taille réduite de l’objet tiennent tête à l’affiche.

Cette exposition s’inscrit dans la saison « Graphisme » de la MABA, chaque automne.