10 Nouveaux A

Clément Rodzielski
6 juin — 21 juillet 2013
vernissage 5 juin

«Photocopies, murs peints, magazines découpés…
Le travail de Clément Rodzielski interroge les conditions d’apparition des images, l’ombre de leur reproduction, les détours de leur circulation. Dans ses oeuvres, il s’agit le plus souvent de mesurer l’écart entre ce qui est face à soi et la provenance des images, leurs usages, leurs mésusages et leurs destinations. « En "faisant avec" les espaces dans lesquels il expose, Clément Rodzielski met en question les contraintes et les conventions : le lien d’exposition n’est plus, dès lors, ni un domaine privilégié où les choses changent de sens, ni le révélateur d’une expression esthétique. Rodzielski ne se contente pas pour autant d’une attitude de retrait : si son statut d’auteur reste en suspens pour mieux mettre à mal les logiques de la citation comme de l’appropriation, ce sont bel et bien, les décalages qu’il opère, les jeux de feuilletage et de miroir qu’il construit, ainsi que sa discipline de travail qui rouvrent l’exposition à d’autres usages ou d’autres sens. Transitoire, non spécifique, celle-ci est davantage un cadre ou plutôt un champ traversé de tensions, de rapports de forces et de significations mettant en prise des gestes, des objets, des images et des émotions qui n’ont pas vocation à rester enfermés dans le domaine de l’art; l’important est alors de rendre visible leur présence irrégulière.» (1)

Avec l’exposition «10 Nouveaux A» Clément Rodzielski revient sur la série des A débutée en 2008 - et toujours en cours - dans lesquels le dessin d’un «A» tronqué, se trouve prolongé par le scotch qui permet d’accrocher l’oeuvre au mur. En un jeu d’allers-retours entre l’oeuvre, son image, et son support, Clément Rodzielski réinvestit ici cette série et y insère, pour la première fois, via le recours au médium photographique, la figure humaine. Les nouvelles oeuvres créées emprunteront à la photo de book. Les modèles choisies se mettront ainsi en scène selon les scénarios de ce genre spécifique quand dans le même temps Clément Rodzielski construira ces Nouveaux A avec des fragments des corps des modèles.

Clément Rodzielski dans la suite photographique donnée à cette série reprend le questionnement traditionnel de l’artiste face à son modèle, via l’utilisation d’un genre où justement le rôle de créateur du photographe se dispute à celui du modèle photographié.

(1) Benjamin Thorel « A la lisière des choses / Clément Rodzielski : image, panneaux, miroirs» in revue May #1